aire camping car

Aire camping-car avec voisins ou BlablaLove en “Leave no trace” ?

Certains chanceux ont commencé leurs vacances d’été début juin. Tranquillement installés dans leur van sur une aire camping-car, Céline et Thomas nous ont raconté un BlablaLove qu’ils n’avaient pas prévu. 

Le couple dort rarement sur des aires camping-car, ils privilégient les espaces tranquilles, le calme de la nature et le chant des oiseaux. Ils pratiquent depuis plusieurs années le Leave no trace  traduit en Français par “ni vu, ni connu”. 

Cela consiste à dormir sur un spot en total respect avec la nature, il ne faut rien dégrader et il ne doit rester aucune trace de notre passage quand on quitte les lieux.

Cette pratique très courante dans les grands parcs naturels américains est tolérée en France mais peut aussi être interdite, il faut respecter la signalisation routière. Face à une population croissante en constante en véhicules de loisirs et aussi à cause du comportement néfaste d’une minorité non respectueuse des lieux, de plus en plus de maires interdisent malheureusement aux véhicules de loisirs beaucoup d’endroits sur leur commune.

Lors de l’achat de leur véhicule, Céline et Thomas ont choisi un modèle aux dimensions réduites en hauteur et en longueur pour accéder plus facilement dans des endroits choisis. Un van offre moins de confort qu’un camping car mais il permet de pouvoir se faufiler plus aisément dans des endroits plus retirés et aussi de passer sous les barrières à 1,90m.

Couple membre d’une communauté coquine, ils ont l’habitude de publier des BlablaLoves avant leurs voyages en van pour vivre leurs aventures aux ambiances VanLove. En général, ils prévoient deux semaines à l’avance pour publier, cela permet de laisser le temps à la communauté de réagir donc d’avoir plus de choix.

Ce week-end improvisé en van s’est décidé en quelques minutes à la sortie du travail. Ils décident tout de même de publier un BlablaLove avant de partir au cas où un autre couple de la communauté se trouve disponible pour une étape puis quittent leur domicile près de Lyon le vendredi soir pour passer un week-end détente à barboter dans l’eau fraîche sous le soleil du sud. 

Céline et Thomas décident de rejoindre Toulon par l’autoroute puis de suivre la côte méditerranéenne en direction des Alpes maritimes sans prévoir de spots définis pour dormir. Profiter des décors varois et des plages encore peu fréquentées en cette période est l’objectif du week-end. Ils sont friands de petites plagettes intimes, loin des agitations familiales et touristiques, un couple amoureux de petits endroits remplis de charme et de douceurs en pleine communion avec la nature.  

Il est 17h45 quand ils regagnent l’autoroute A6 au nord de Lyon et entament la traversée de la ville pour arriver à 20h au péage de Vienne. 

Aire camping-car ou aire d’autoroute ?

Ils s’arrêtent au péage du Roussillon pour faire une petite pause et regarder s’il y a une aire camping-car rapidement accessible, font quelques emplettes et grignotent un sandwich et quelques fruits avant de repartir pour s’arrêter dormir sur une aire de repos à côté d’Aubagne.   

Dès le réveil, la douce chaleur des rayons du soleil tempère le lit du toit relevable de leur van et leur annonce doucement une belle journée. L’avantage majeur du tourisme en van ou en camping-car, c’est la liberté des horaires et des lieux, VanLove assure celle des rencontres conviviales entre couples.

Après un passage à la station pour prendre les douches et boire un café, ils regagnent leur véhicule à côté duquel s’est garé un joli camping-car durant la nuit. 

On parle souvent de la convivialité des camping-caristes et des vanlifeurs, le fait est que voyager en bénéficiant du confort d’une maison rend presque luxueux chaque déplacement, l’ambiance est douce et les passions sont toujours communes entres voyageurs aussi bien achalandés.

De fil en aiguille, après discussions et un autre café pris tous ensemble dans la cuisine du camping-car, Céline et Thomas en arrivent à parler de la communauté VanLove et du concept BlablaLove à Sabine et Thierry, leurs voisins mobiles. 

La conversation s’étend et des liens de camaraderies s’installent entre les deux couples, qui, plus tard, décident de faire un bout de route ensemble puisqu’ils se dirigent tous deux dans la même direction. 

Les deux véhicules se suivent pour traverser Toulon et Hyères puis s’engagent sur la départementale 98 en direction de La Londe les Maures. Ils traversent plusieurs communes et s’arrêtent avant Cavalaire sur mer. 

Céline et Thomas décident et annoncent à Sabine et Thierry  qu’ils vont se mettre en quête d’un spot en “Leave no trace” dans ces décors pour le week-end, Sabine et Thierry leurs demandent alors s’ils peuvent rester pour passer la soirée ensemble tout en insistant en plaisantant sur le fait que leur couple n’est pas libertin, juste une soirée entre amis avant de poursuivre leur parcours. 

Aire camping-car ou spot en “Leave no trace” ?

Le spot offre une minuscule plagette délimitée par la roche et les pins et Sabine et Thierry, habitués à dormir sur des aires camping cars, vont tester pour la première fois le “ni vu ni connu” pour cette étape prévue entre amis. 

Début juin, il n’est pas compliqué de trouver un emplacement sympa, ils font quelques courses en ville ensemble pour le repas du soir puis cherchent un spot en bord de mer quelques kilomètres après Cavalaire sur mer. L’endroit qu’ils trouvent est superbe, paisible et les deux véhicules plongés dans la végétation sont à peine visibles depuis la petite route sur laquelle très peu de voitures passent. 

Un point de vue à couper le souffle sur la mer calme. Un bref aménagement terminé à l’intérieur du L formé par les deux véhicules, les vacanciers optent pour une première baignade dans l’eau fraîche, le week-end sent déjà un air de vacances.

Le temps s’écoule dans une ambiance détendue et après avoir pris les douches dans les véhicules, tous s’actionnent à préparer la soirée, les filles préparent une salade composée et préparent l’apéritif, les garçons gèrent la musique et s’occupent de décorer un peu le spot puis commencent à faire griller la viande sur le barbecue à gaz du camping-car.

Les discussions fusent, les passions sont communes et les deux couples ont l’impression de se connaître depuis toujours. Un sublime coucher de soleil colore le spot de douces nuances changeantes. Les rires se succèdent et l’ambiance est au top niveau pour ces vacanciers en immersion sur un spot en “ni vu ni connu” dans le Var. La soirée a finalement doucement tourné vers les désirs et fantasmes de tous, cette nouvelle expérience a vraiment conquis Sabine et Thierry qui ont décidé de prolonger pour le week-end entier.

N’ayant même pas consulté les réponses à leur BlablaLove, Céline et Thomas ont tout de même passé un week-end à l’ambiance VanLove accompagnés de Sabine et Thierry, qui depuis, se sont inscrits et sont devenus membres de la communauté VanLove.fr