vanlife

La Vanlife, du rêve à la réalité

La VanLife, et si c’était pour nous ?

Jean 43 ans et Sylvie 30 ans en couple depuis 3 ans se sont rencontrés sur leur lieu de travail. Tous deux collaborent dans l’administratif pour une société qui propose des services aux professionnels. Ils ont subi, comme tout le monde, les événements pesants de la pandémie. 

L’enfermement provoqué par les confinements à développé en eux une envie de changement, de liberté. Ça les a poussé vers d’autres désirs, d’autres projets. 

Vivant dans un petit appartement à Gap, ils ont pris conscience que la petite surface dont ils disposaient leur suffisait mais on été pris d’un besoin de mouvement. Friands de longues balades, randonnées et bivouacs en amoureux, le plus douloureux fut pour eux l’interdiction de communion avec la nature. 

La suite de la pandémie leur à donné l’opportunité de continuer leurs activités en télétravail, une solution qui leur a permis d’imaginer une autre façon de vivre.

Après une période de réflexion, de préparation et de réorganisation totale, ils ont investi dans un van aménagé et rendu les clés de leur studio pour se lancer dans une nouvelle aventure qui n’aurait jamais été possible d’envisager si la vague COVID n’avait pas déferlée sur le monde entier.

Le choix du véhicule à été source de réflexions importantes, pas trop gros pour pouvoir se faufiler facilement dans les endroits désirés et assez confortable pour envisager d’y vivre quelques mois ou quelques années en fonction des expériences vécues. 

Ils ont opté pour un fourgon aménagé d’occasion de 5m90 leur offrant tout le confort nécessaire pour se lancer dans de bonnes conditions dans ce nouveau projet.

VanLife, nouveau départ, nouvelle vie !

Les premiers mois ont été constitués de différents sentiments. La VanLife oui, mais partagés entre les moments de bonheur intense d’une vie sans restrictions et les instants de doutes face à la difficulté de ces changements d’habitudes et d’organisation les ont fait quelquefois douter mais ils se sont accroché à leur rêve et ont décidé de persévérer. Ils sont restés durant tout le printemps dans la région Provence Alpes Côte d’Azur. 

En profitant de leur mobilité, ils ont posé leurs roues dans des endroits calmes et retirés qu’ils connaissent plus ou moins. Ils ont organisé leurs journées et leurs semaines en planifiant travail, pèlerinages touristiques et détente en pleine nature.

Au fil du temps, ils se sont aperçus que leur nouveau mode de vie, la VanLife, ne correspondait pas forcément à leur ancien entourage, fort d’être très souvent obligés de se justifier auprès de la famille et des amis. 

Face à cette nouvelle opposition d’idées constante et ces jugements successifs, ils ont décidé de changer de cap, de prendre de la distance et ils se sont dirigés vers une région qu’ils affectionnent tout particulièrement, les Pyrénées. 

L’été à la montagne, entremêlé de découvertes plus ou moins locales et de quelques voyages en Espagne, a conforté l’idée que leur choix fut le bon. 

La liberté n’a pas de prix, les influences négatives ne sont plus présentes et l’organisation est désormais parfaite. Les pannes de bouteilles de gaz surprises, les prévisions de nourritures, l’organisation pour les vidanges du véhicule sont maintenant totalement maîtrisées. La recherche pour les Spots est précise et les endroits correspondent de plus en plus aux cadres idylliques qu’ils s’étaient fixés. La VanLife, le bonheur, la simplicité et la liberté.

L’automne est à mi-chemin vers la période hivernale, la végétation s’est colorée de mille teintes, le climat varie et le froid arrive. Sylvie et Jean, conquis et définitivement transformés par cette aventure, décident de passer l’hiver en Corse. 

Accosté au port de Porto vecchio, leur véhicule sort de la grosse coque rouge et descend lentement sur la rampe qui plonge sur le quai. 

Débute alors une continuité de douceurs dans d’autres décors paradisiaques. 

VanLife et relations sociales

L’hiver est doux en Corse pour des natifs de Gap, à cette époque de l’année, la circulation est ultra fluide. Vivre la VanLife sur l’île de beauté promet de doux moments, des Spots avec des points de vues imprenables et des environnements féeriques pour des randonnées en pleine nature. Deux étapes du GR20 ont été effectuées grâce à une météo clémente. 

La communion avec la nature est au paroxysme et le bonheur est à son comble. La seule ombre au tableau est le manque de relations sociales pour quelques moments partagés à plusieurs. 

Dans cette nouvelle vie, la relation entre eux s’est décuplée d’amour et de complicité, ils ne ressentent plus le besoin d’amis au quotidien mais aimeraient partager des instants furtifs avec d’autres ayant les mêmes passions, en toute simplicité. Des personnes qui les comprennent, qui ne portent de jugements et attirés par les mêmes valeurs. 

Nombreux sont les sites internet et les réseaux sociaux dédiés aux VanLifeurs, le choix est large mais doit être constructif

C’est un site pour libertins qui à retenu leur attention. La question du libertinage n’avait pourtant jamais été évoquée auparavant mais la philosophie VanLove les a séduit, elle les a poussés à ouvrir le débat puis attirés par l’excitation du champ des possibles, l’aventure est alors tentée. 

Les souvenirs de leur premier BlablaLove resteront gravés dans leurs mémoires. L’intensité et la qualité des moments partagés à leur rythme avec leurs partenaires devenus des amis qu’ils reverront sûrement, leur à ouvert d’autres perspectives pour l’avenir de leur couple. Tout se déroule désormais pour ces tourtereaux amoureux de la vie dans l’optique qu’ils rêvaient d’atteindre; 

La VanLife, la découverte, les voyages et la liberté totale

Profiter de la vie en toute simplicité avec juste l’essentiel, en accord avec la nature, en jouissant d’une liberté de mouvements et de pensées

Pour Sylvie et Jean, le pari est gagné, vivre la VanLife en VanLove

Bienvenue sur les routes VanLove.